La démocratie change de mains

La démocratie change de mains

A la veille du deuxième tour des élections municipales, décalé pour cause de pandémie, les étudiants en spécialité presse écrite de l’EPJT font le point sur la démocratie participative en France. Et présentent le premier numéro de notre nouveau magazine.

Entrepreunariat, la voie de la liberté

Entrepreunariat, la voie de la liberté

Les journalistes qui arrivent sur le marché du travail font face à deux problèmes majeurs : la précarisation et la crise de confiance envers leur profession. Certains choisissent de fonder leur propre média. C’est le cas notamment de Chloé Cohen qui a lancé son podcast Nouveau Modele. Cependant, le chemin de l’entrepreneuriat reste plein d’obstacles pour ces jeunes journalistes. Le Tank Media, sorte d’incubateur des médias de demain, accompagne leurs premiers pas.

Le jeu dans la peau

Le jeu dans la peau

Le vingt-huitième et dernier numéro d’Innova est disponible. Le thème de cette année, le jeu car il faut bien finir en beauté. Mais le magazine de l’EPJT renaîtra l’an prochain sous une autre forme.

Les dérives d’un youtubeur

A partir de l’enquête de Joséphine de Rubercy, Margaux Masson et de Ariel Ponsot, étudiants en journalisme à l’EPJT, Meliné Odabachian, élève de l’Académie Brassart-Delcourt a imaginé cette histoire.

le business des plateformes video

le business des plateformes video

Sur Internet, le succès de la video est indéniable. Si les chiffres de fréquentation de Youtube sont vertigineux, d’autres montent en puissance, comme Twitch. Mais on est loin du simple partage de video des débuts. Une nouvelle profession est née : influenceur. Grâce à la manne publicitaire et aux partenariats, non seulement les producteurs de contenu peuvent gagner leur vie mais un véritable business a vu le jour. Avec ses dérives et ses scandales.

Information génétiquement modifiée

Information génétiquement modifiée

Poisons pour les uns, remède pour les autres, les OGM font l’objet de nombreuses études scientifiques et autant de débats médiatiques. L’affaire Séralini a montré, dès 2012, qu’entre les arguments des chercheurs, des firmes et des médias, il est impossible de bénéficier d’une information fiable.

Journalisme narratif, pour une presse « enfin » écrite

Journalisme narratif, pour une presse « enfin » écrite

Il mêle les faits du journalisme à la qualité d’écriture du roman. Le genre narratif s’est construit, en France comme aux États-Unis, par opposition au basculement de la presse vers un modèle d’information courte et purement factuelle. Mais s’il est répandu et reconnu outre-Atlantique, il peine encore à se faire sa place parmi les journaux et magazines de l’Hexagone.

Les chiens écrasés ne meurent jamais

Les chiens écrasés ne meurent jamais

« Le fait divers, c’est comme le porno, tout le monde en lit mais personne ne le dit », parole de journaliste. En podcast, polar, série télé, flash info, ce genre journalistique ne s’est jamais aussi bien porté malgré sa mauvaise réputation. Reflet d’une société en mouvement, il évolue constamment, comme en presse écrite où il tente de se renouveler dans une logique à deux vitesses.

Des cicatrices dans la mémoire

Des cicatrices dans la mémoire

Le festival international du photojournalisme est une des vitrines de la profession. L’occasion de se pencher sur un mal qui, discrètement, ronge les journalistes de guerre. Essentiels à la société, ceux-ci témoignent de l’impensable.