Ehpad, la sexualité oubliée

Ehpad, la sexualité oubliée

Les vieux baisent. Dans notre société jeuniste, le sujet est tabou. On refuse d’imaginer que nos aînés puissent avoir une vie sexuelle. En Ehpad, le manque d’intimité bloque les ardeurs. Enquête dans ces lieux où exprimer son désir est presque impossible.

Ces anciens qui restent entre eux

Ces anciens qui restent entre eux

En France, ils sont de plus en plus nombreux ces retraités, issus de minorités fragilisées, qui cherchent refuge auprès des leurs pour passer le reste de leur vie. Ils souhaitent assumer ouvertement leur sexualité, partager une philosophie ou encore être aidé dans la pratique de leur religion. C’est ainsi que se multiplient les maisons de retraite communautaires.