Travail de nuit : noctambules nés

Travail de nuit : noctambules nés

Sapeurs-pompiers, infirmières, machinistes, en France, 15,2 % des salariés travaillent la nuit. Ils ont choisi de se lever pour aller travailler quand d’autres se couchent. Leur nombre a progressé en vingt-cinq ans. On a voulu connaître leur motivation, leur organisation et les conséquences sur leur vie personnelle.

Faux et usage de faux

Faux et usage de faux

Difficilement repérables, les personnes qui exercent avec des faux diplômes se fondent dans le marché du travail. Elles trouvent des emplois grâce à des faux trouvés sur Internet, fabriqués sur Photoshop ou délivrés par des officines qui se font passer pour des écoles.

Ehpad, la sexualité oubliée

Ehpad, la sexualité oubliée

Les vieux baisent. Dans notre société jeuniste, le sujet est tabou. On refuse d’imaginer que nos aînés puissent avoir une vie sexuelle. En Ehpad, le manque d’intimité bloque les ardeurs. Enquête dans ces lieux où exprimer son désir est presque impossible.

Si on devait mourir demain

Si on devait mourir demain

Manque de place, préoccupations environnementales ou encore essor de la crémation, les cimetières français font aujourd’hui face à de multiples défis. Si des solutions se dessinent, les évolutions sont lentes dans un secteur marqué par le conservatisme. La route vers le cimetière de demain promet d’être encore longue.

Le don à tout prix

Le don à tout prix

Dans la rue, des recruteurs de donateurs proposent aux passants de soutenir des associations grâce à un don régulier. Ces petits soldats sont recrutés, formés et missionnés par des entreprises privées qui travaillent pour des ONG. Les prestataires jouissent d’un business aussi opaque que lucratif, qui mélange valeurs humanitaires et logique financière.

Avocats de tout le monde, pas de n’importe qui

Avocats de tout le monde, pas de n’importe qui

Dans l’esprit du grand public, le métier de l’avocat pénaliste consiste à défendre tout le monde. Mais il n’est pas rare que certains refusent des clients pour des raisons politiques, morales ou financières. Autant de paramètres qui mettent à mal le principe fondateur de la « justice pour tous » .

Drogues : plus de traces dans ma vie

Drogues : plus de traces dans ma vie

Perte de repères, conflits familiaux, séjours en prison, clochardisation… pour ceux qui ont succombé à la drogue, la pente est raide. Reprendre sa vie en main est un parcours long et compliqué. Rencontre avec ces anti-héros qui sont sortis de leur apathie et ont retrouvé goût à la vie.